Dans un monde marchand sur la tête, avoir des ronds est vital. L’obésité se généralisant, il faut vivre avec son temps.